Nouveauté : Antwork, In Central Park, Août 2011 du Jazz de chambre, un album éclectique conçu en suisse (Lausanne)

1. The World upside down   2. Pigments de mélanine  3. Central Park – part I                          4. Between the “leks” – part I   5. Prima di partire   6. The Girl with a helmet [prev]                     7. La Fiamma   8. Les dessins d’Isabelle [prev]    9. Between the “leks” – part III                     10. Pins & Needles    11.DfgDfg

Leurs débuts remonte à  2009 autour des compositions aux ambiances riches et aux mélodies profondes d’Olivier Magistra (guitare)

Le batteur et co-arrangeur, Angelo Acocella décide de produire un premier album après une série de concerts en 2010 en Suisse romande, au Tessin et à Paris,

Les membres du groupe fondent l’Association “Upside Down Music” (AUDM) en janvier 2011, pour promouvoir leur musique. Leur Album adjoint Leïla Kramis au Piano et au Rhodes, ainsi que Guillaume Terrail au Violoncelle.

Egalement des musiciens invités comme Max Pizio, Clarinette basse et Sax Soprano, Costanza Sansoni au Chant alto, ainsi que Oskar Boldre au chant Tenor sur Between the Leks part 1 et La Fiamma.

Le premier album In Central Park est enregistré en mai 2011, sa sortie est pour l’automne 2011, accompagné d’une tournée au Tessin et Suisse romande.

Certain pourrais croire à une musique pour avertis mais les sons de AntWork sont une atmosphère facile d’accès si votre oreille et votre intellect aime participer, c’est un univers tout en contraste, un voyage des sens, à travers des ambiances faites de douce mélancolie, de joyeux espoirs, de folie furieuse, de passion déchainée et de transformations parfois pleines de surprises.

C’est un voyage au travers de divers courants musicaux, du classique au jazz contemporain, le Folk en passant par la musique de film, a donné naissance à un répertoire original, admirablement mis en valeur par une instrumentation atypique, à cheval entre la musique de chambre et le quartet jazz moderne mais très expressif.

La guitare jazz donne toute son ampleur et sa couleur à la musique. La batterie et les percussions jouent dangereusement avec le rythme. A cela s’ajoute un violoncelle aux accents lyriques et un piano qui parachève l’équilibre de groupe. Enfin il y a aussi quelques parties de chants, dans différentes langues, un album très world.

Leurs ambiances me rappelles un peu Pat Metheny pour se faire une idée par leurs coté aérien, ainsi que certains approche américaine de la nouvelle musique instrumentale comme Ira Stein group ou Trapezoid.

pour obtenir l’album clicker le liens ci-dessous

http://www.priceminister.com/offer/buy/144430628/Antworks-In-Central-Park-CD-Album.html


Related Posts

About the Author

Musicien, joueur de synthétiseurs et pianiste depuis près de 30 ans, enseigne la musique, amateur de collection de disques, vinyles, CD, mélomane à ses heures. A laissé des centaines de commentaires et critiques sur les artistes et albums essentiels qu'il a cotoyé, écouté ou même joué pendant son existence. Informations et expérience riche et variée qu'il intégre maintenant a ce blog, tout en faisant des recherches pour intégrer et réunir le maximum d'éléments et informations pertinentes par articles et sujet abordé, pour un accès simplifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam

Chronologie & Genres


Mon Widget Boutique



Analytic Code