Le plus Electro Pop de Jethro Tull, un Album Controversé et mal aimé pour les anciens fans

 

 

 

 

 

Pas si mal ce Tull, j’ai toujours aimé les sons electro et les synthés, de mon point de vue donc ce Tull sonne enfin electro pour changer! évidemment 80′ oblige, manga, game boy et autres nouveau gadgets, on les retrouves dans leurs musique, bien que le thème du disque soit plutôt consacré au problèmes de la guerre froide USA-USSR d’alors (quand le mur n’était pas encore tombé) 1984. Une petite fantaisie historique donc.

Lap of Luxury le clip

Ian Anderson comme a son habitude est prolifique, même si ces idées a cette époque divergaient complétement du Jethro Tull que les Fans habituel des seventies apprécient.

Leur magnifique  Logo a l’époque ressemblait un peu a un drapeau!

 

 

 

Avec l’aide du producteur, clavieriste john-peter Vettese (qui a participé aussi au célèbre « Broadswaord and the beast » l’année précédente, puis d’autres production eighties comme Cutting Crew ou Foreigner « inside Information ») il tisse des arrangements ou les claviers dominent, une orchestration de synthétiseurs typique de l’époque avec des flash, éclairs et autres phrasés rapide comme des guirlandes et autres arpèges.

Heat, video créative ou les images suivent les lyrics

La marque de Jethro Tull reste tout de même la présence de la flûte et la voix de Ian, les guitares aussi, une partie du groupe original, le vrai seul bémol serait la partie rythmique assuré par une Drum Machine, c’est vrai quelle en était à leur debut ce qui leurs conféraient un choix de timbre plus limité, pourtant la programmation de celle-ci semble avoir été faite avec brio, par Ian Anderson lui-même parait-il!

under Wraps live  

15 titres très fouillé  de détails dans la tradition progressive, transformé en morceaux electro-pop, avec la poésie de Ian anderson, c’est quand même quelques chose à ne pas oublier!

 

 

 

 

Et même dans ces conditions il sonnent bien différent que ultravox ou Depeche Mode, plus vivant et original que Human league ou Erasure. Un Album très particulier parfois mal apprécié par les vieux fans, a découvrir par vos propre oreille bien sûr

obtenir l’album ou cliquer sur l’image du cover ou bien sur ce lien

http://www.priceminister.com/offer?action=desc&aid=239923722


Related Posts

About the Author

Musicien, joueur de synthétiseurs et pianiste depuis près de 30 ans, enseigne la musique, amateur de collection de disques, vinyles, CD, mélomane à ses heures. A laissé des centaines de commentaires et critiques sur les artistes et albums essentiels qu'il a cotoyé, écouté ou même joué pendant son existence. Informations et expérience riche et variée qu'il intégre maintenant a ce blog, tout en faisant des recherches pour intégrer et réunir le maximum d'éléments et informations pertinentes par articles et sujet abordé, pour un accès simplifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam

Chronologie & Genres


Mon Widget Boutique



Analytic Code