Godevain le Vilain

Godevin le vilain et Les longues nuits d’Isaac

Dans les contrées du progressif Français, du médieval étrange et absurde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques part je disais que je ne toucherai pas au répertoire français, ce n’était pas tout à fait vrai, il y aura quelques exceptions comme celle ci, qui font partie de mon histoire aussi. Celui ci est un témoignage puissant du groupe Ange, dirigé par les fréres Descamps et son band de joyeux lurons.

Si j’était le Messie est un de leurs morceaux parmis les plus caractéristique, essayez de suivre le texte, et peut-être en verrez vous de toutes les couleurs, et vos croyance semble peut-être vaciller. Mais cela reste pourtant une dérision.

Nous sommes plongé dans un monde médieval différent et presque futuriste, ou les limites de l’imagination sont repoussées vers l’absurbe ou l’abstrait.

Mais aussi le verbe populaire qui touche la vie, au social tant a la spiritualité et la religion. Le tout mélé donne une saveur étrange toute particulière, mais qui peuvent exacerber nos sens et notre intellect.

La plupars des textes sont incroyables de trouvailles, croustillant, un tantinet grivois.

Des textes et des mots vraiment à déguster, qui sont chantés d’une manière théatrale et de façon vraiment approprié par christian Descamps. Rarement dans le Rock français un tel raffinements déclamatoire  fût menés si idéalement a son terme.

ici la Bataille du Sucre et la Colère des dieux

Tous ces titres incroyable et plein de trouvailles nous plongent droit dans le vif du sujet, grivois et absurde avec pleins de surprise en fin d’histoires. Ici les fils de Lumières.


Les sons electro-acoustique étranges mélés de façon particulière conviennent bien à l’affaire même si l’enregistrement a un peu vieilli, et me rappelle étrangement les périple théatral de Genesis à l’anglaise de la même époque. Ange en était un peu la réponse progressive française la plus représentative comme réussi. Une branche solide qui continue encore aujourd’hui son aventure.

Un joyaux dans son genre qui sort un peu du lot de la chanson ou variété française radiophonique que nous connaissont bien.

Voici une ancienne version live de 1977 qui semble presque plus provocatrice, voir comme en 30 ans les ambiances changent! déjà le new-age urbain, le grand retour vers l’esprit de la nature. Videz votre tête, redevenez un animal! une vrai jungle ici ou est ce la basse cours! si vous deviez débarquer soundainement, vous verriez là probablement une sorte de prêtre d’une obscure lithurgie païenne, une sorte cérémonie shamanique.

vous pouvez obtenir l’album ici

http://www.priceminister.com/offer?action=desc&aid=484389168


Related Posts

About the Author

Musicien, joueur de synthétiseurs et pianiste depuis près de 30 ans, enseigne la musique, amateur de collection de disques, vinyles, CD, mélomane à ses heures. A laissé des centaines de commentaires et critiques sur les artistes et albums essentiels qu'il a cotoyé, écouté ou même joué pendant son existence. Informations et expérience riche et variée qu'il intégre maintenant a ce blog, tout en faisant des recherches pour intégrer et réunir le maximum d'éléments et informations pertinentes par articles et sujet abordé, pour un accès simplifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam

Chronologie & Genres


Mon Widget Boutique



Analytic Code