Breathe!  Respirez un grand coup, et montez le Son, car l’intro suivante est très progressive!

Retour vers Dark side of the Moon

Il s’agit d’une ré-edition complète du catalogue principal des oeuvres majeures de Pink Floyd dans des formats particuliers et luxueux, contenant beaucoup de bonus ainsi que des documents rares en audio comme en vidéo, qui  avait été jalousement gardé enfermé dans des coffres (chez EMI?) jusqu’à aujourd’hui.

35.000.000 d’exemplaires vendus était le chiffre officiel des ventes de DARK SIDE OF THE MOON  dans certaines statistiques, mais devrait même être dépassé aujourd’hui.  Qu’importe ce chiffre indique aussi un succès et une qualité jamais démenti d’un album qui a déjà traversé plusieurs décennies 38 ans depuis 1973.


Pink Floyd Dark Side Of The Moon Part 1 par Dagoba54

Vous avez désormais accès à une version exceptionnelle IMMERSION qui contient 6 CD et DVD de tous les documents ce référent à cet Album, une édition onéreuse mais que les vrais connaisseur et amateur ne boudera peut-être pas, sinon il reste aussi une version à peine plus courte en 2 CD quand même,  la version EXPERIENCE.

http://www.priceminister.com/offer?action=desc&aid=467642317

Les albums WISH YOU WERE HERE comme THE WALL sont aussi prévu pour très bientôt.

Que dire de plus, puisque tellement de choses l’ont déjà été sur cette oeuvre.
Peut-être quelques anecdotes plus ou moins connues ainsi que quelques liens de parenté sous-jacente? sortit à l’époque des programmes spatiaux et la conquête de la lune, le climat général et social du monde était déjà posé.

Un album de transition, car il quitte les ambiances plus free et originales qu’ont pu découvrir les fans de premières heures avec la période Syd Barrett, vers un son plus polish, et une production plus soignée, malheureusement en perdant une partie de son âme d’enfant pour arriver à une autres maturité.  On ne fait pas d’Omelette sans casser des oeufs!

L’original de Money avec son intro machines à sous, un classique,
plutôt à écouter qu’a regarder

Les compositions sont plus définis, le concept beaucoup plus poussé et clair au yeux de tous, donc plus accessible à un autre public plus large. Ainsi pensé et planifié, ainsi fût fait!

Ici, on peut admettre que le concept marketing avait particulièrement bien fonctionné.

Sacrilège, peut-être, mais ce vraiment-là, que ce type de musique nouvelle a été porté aux oreilles de tous, car un tel succès ainsi que tant d’albums vendus dans le monde est loin d’être anodin.

Ainsi Time est leurs oeuvre sur notre temps qui passe, toujours implacable et ne souciant si peu de nous!

En même temps, merci, pour faire découvrir une musique progressive à chacun.

Ici c’est plutôt du Rock Planant issu du psychédélisme, enfin un style qui n’était à l’origine pas des plus faciles d’accès, et qui a brisé ses barrières pour révolutionner le son populaire, et prendre place dans tout les magasin et présentation de Hi-fi de qualité pour cette époque.
L’ingénieur du son, pas trop inconnu, Alan Parsons nous a donc concoctés là une de ces premières productions, de ce que deviendront ses nombreux « Projects » futur dans une veine similaire, mais sous son propre nom.

Breathe in the Air avec une jolie extension du logo original

Un Son superbe, oui, mais peut-être au détriment d’une certaine fraicheur juvénile et de folie hallucinée qui est également nécessairedans de grandes oeuvres, il en restait quand même de beaux restes qu’il ne perdra jamais !
Beaucoup d’éléments préparent notre futur horizon musical dans cette Album, des thèmes incontournables comme respirer « Breath », l’Argent  si nécessaire à tous  de « Money »ou l’inévitabilité du temps qui passe « Time », où la possible folie de « Brain Damage » qui serait le résultat de certains excès dans la probable recherche de soi, qui sont encore actuel avec l’extasy, que des concepts qui nous concernent tous.
C’est simple et efficace, et indémodable.

Cette video en slideshow présente un morceau plus tranquille qui commence au Hammond presque religieusement, dans « us and Them » on entend clairement une harmonie très bizarre sur le 3e accord, (un ré mineur avec do dièse en 7eme un mineur-Majeur septieme pour les connaisseurs), qu’importe, mais c’est clairement parfois ces petites choses étranges qui m’ont fait aimer les Floyd ou d’autres, et qui les ont rendus si spéciaux. Un mélange d’harmonies simplement pop-Rock et puis quelques dissonances étranges qui flirtent avec le jazz, la musique de film ou l’avant-garde.

Great Gig in the Sky, ou comment le difficile exercice d’utiliser une voix comme un instruments de musique, le morceaux reste bien sur planant comme le nom l’indique, un grand voyage dans le ciel ici en version live en 1989 en italie avec 3 chanteuses a tour de rôle.

Sur « On the Run » on voit clairement l’idée de l’instrumental électronique arriver, la séquence de l’EMS Vcs3 soutenant une course folle du progrès, de la vitesse, comme des rires fous, de la recherche sans cesse de nouveaux plaisirs de nouvelles échappatoires, et l’oubli. Comme au travers des yeux de cet hommes sur sont lit roulant au travers de la folie du monde.
Des idées sonores qui rappellent d’autres productions de l’époque comme « Phaedra » ou « Rubycon » de Tangerine Dream, ou les séquences de « Tubular Bells » de mike Oldfield également un succès en 1973 mais aussi grâce au film « l’exorciste », ou même Jean- Michel Jarre et Vangelis peu après. Des climats sonores et des boucles qui définiront clairement notre avenir musical technologique et aussi la pauvre techno qui après s’être essoufflé est partie ailleurs.

Le concept du fondu enchainé était aussi captivant, et lient comme amplifient les différents thèmes à l’intérieur d’une grande idée maitresse, une oeuvre, un opéra, une unité, un suivi du concept.
Ainsi chaque chansons, chaque idées sont liés de toutes sortes de façon, évidente ou subtile, voire mystérieuse, grâce à un pont sonore, un  flux qui  ne s’arrête jamais.¨

Bien entendu, si vous ne l’avez jamais écouté; (ce qui est peu probable, vu le nombre de copies dans le monde), s’il vous plaît, précipitez-vous… et faite vous votre propre point de vue, cet Album, ce chef-d’oeuvre le mérite bien.

Voici une série de making of de l’album qui vous explique tout

Vidéos et offres Pink Floyd

http://www.priceminister.com/offer?

http://www.priceminister.com/offer?action=desc&aid=331847289

Pendant que je parle du loup… louant la musique de Dark side of the moon des dizaines d’artistes et producteurs de talents nous concoctent parfois des hommage autant curieux que fascinant. Si vous avez adoré l’original autant serez vous captivé par certain « tribute ».

Dark Side of the moon Acapella est donc une version complètement vocale de l’oeuvre.

Une gageur (essayer d’imiter une guitare ou un synthétiseur avec votre voix) mais ils l’ont fait, car aucun autre instruments hormis les voix n’ont été enregistré sur cette production, 8 chanteurs ainsi qu’un chanteur percussif (le scat proche de la beatbox) nous refont les atmosphère de l’album dans ses détails et en entier.

Etonnant je vous le conseille vivement, sur le super label indie, Cdbaby

 

Dark Side of the Moon A Cappella: Dark Side of the Moon A Cappella

 


Related Posts

About the Author

Musicien, joueur de synthétiseurs et pianiste depuis près de 30 ans, enseigne la musique, amateur de collection de disques, vinyles, CD, mélomane à ses heures. A laissé des centaines de commentaires et critiques sur les artistes et albums essentiels qu'il a cotoyé, écouté ou même joué pendant son existence. Informations et expérience riche et variée qu'il intégre maintenant a ce blog, tout en faisant des recherches pour intégrer et réunir le maximum d'éléments et informations pertinentes par articles et sujet abordé, pour un accès simplifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam

Chronologie & Genres


Mon Widget Boutique



Analytic Code